Pour candidater à un marché public, il vous faut constituer un dossier de candidature vous permettant de remettre une offre pertinente et complète à l’acheteur public. Que doit donc contenir ce dossier ?

 

Qu’est ce qu’une candidature à un appel d’offres ?

La candidature à un appel d’offres est constituée de l’intégralité des documents qui vont permettre à l’acheteur public d’évaluer l’aptitude de votre entreprise à exécuter le marché public.

Elle est composée d’un dossier de CANDIDATURE et d’un dossier d’OFFRE

Les pièces exigées sont listées dans le règlement de consultation (RC) fourni au DCE (Dossier de Consultation des Entreprises). Votre dossier de candidature est la seule interface entre votre entreprise et l’administration.

Il s’agit de montrer à l’acheteur que vous avez parfaitement appréhendé tous ses besoins (Spécificités techniques, attentes financières, engagements environnementaux, …) et les moyens mis en œuvre pour réaliser les prestations.

 

Différence entre les dossiers CANDIDATURE et OFFRE

La candidature permet à l’acheteur de vérifier que votre entreprise dispose des qualifications nécessaires pour exécuter le marché public au travers de la présentation de ses capacités économiques, techniques et professionnelles globales.

L’offre permet, elle, de présenter votre offre financière et de manière exhaustive, toutes les capacités techniques et compétences professionnelles de votre entreprise, engagées pour répondre au cahier des charges de la consultation.

 

Que doit contenir le dossier de CANDIDATURE ?

La liste des éléments que vous devrez fournir dans votre dossier de candidature :

  • DC1 ou Lettre de candidature permettant de déclarer votre candidature (N° de lot(s) sélectionné(s), nature du groupement, désignation du mandataire) contenant entre autres la déclaration sur l’honneur attestant que votre entreprise n’entre pas dans l’un des cas d’exclusion prévus au code de la commande publique.
  • DC2 ou déclaration du candidat, vous permettant de présenter à l’acheteur vos capacités financières, matérielles, humaines et professionnelles. :
  • Les qualifications et certifications
  • Les moyens techniques et matériels
  • Les moyens humains et l’évolution de l’effectif moyen sur les 3 dernières années
  • La liste des travaux /prestations / services exécutés au cours des 3 ou 5 dernières années du domaine d’activité qui fait l’objet du marché.
  • Le chiffres d’affaires des 3 dernières années
  • DUME, ou document unique de marché européen, vous permettant de remplir en un seul document les informations présentes dans le DC1 et le DC2.
  • DC4 ou déclaration de sous-traitance, si vous avez fait le choix de sous-traiter une partie des prestations.

Certaines pièces complémentaires peuvent également être exigées par l’acheteur public :

  • Déclaration de banques ou d’assurances
  • Bilan ou extraits de bilan
  • Conformité RGPD
  • Pouvoirs de la personne habilité à engager la société

 

La constitution de votre OFFRE

Votre offre technique doit convaincre l’acheteur public de vos capacités techniques, de vos compétences professionnelles et de votre savoir-faire, au regard des besoins exprimés dans l’appel d’offres !

Le dossier d’OFFRE se présente en 2 parties :

  • Votre offre financière qui correspond à votre offre chiffrée. Elle est portée par différentes documents de prix comme le Bordereau des Prix Unitaires (BPU), la Décomposition du Prix Global et Forfaitaire (DPGF) ou le Détail Quantitatif Estimatif (DQE).
  • Votre offre technique, constituée des informations techniques et principalement d’un mémoire technique qui décrit précisément les moyens techniques, humains et la méthodologie mis en œuvre pour répondre aux attentes de l’acheteur public.

 

Peut-on modifier son dossier de candidature après envoi ?

Depuis le 1er octobre 2018, toutes les candidatures doivent être déposées de manière dématérialisée sur le profil acheteur de la collectivité. La remise papier est interdite. L’intégralité de votre offre doit être transmise en une seule fois.

Si vous souhaitez modifier votre offre, vous devrez redéposer la totalité des documents la constituant car seule la dernière offre est prise en compte par l’acheteur public.

 

Les bonnes pratiques : Faire une checklist des documents à produire

Afin de vous assurer de n’omettre aucun document lors de votre réponse à un appel d’offres, il convient de créer une checklist des documents à produire au lancement de la constitution de votre dossier de candidature.

Cette checklist vous permettra également de vous organiser et de construire un planning des tâches à réaliser en vous basant sur la production de documents que vous devrez incorporer à votre dossier de candidature.